Trois ans. 

C’est le temps écoulé depuis la sortie du premier EP de Velvet Noise.

 

Trois ans.

À vivre des hauts et des bas.

À gérer des émotions intenses. 

À faire fi des remises en questions.

À grandir dans le processus.

 

Cinq nouvelles chansons.

Toujours dans la vague indie-pop-rock, les plus récentes pièces du trio montréalais ne sont pas sans rappeler la mélancolie de groupes britanniques tels que Snow Patrol et Radiohead jumelée à la complexité des arrangements de Mutemath et de Half Moon Run. 

 

En cinq année d’existence, parcourir le Québec, l’Ontario et les États-Unis pour présenter sa musique n’a jamais été un problème pour Velvet Noise. La formation est constamment à la recherche de nouvelles expériences scéniques et a très hâte de présenter son nouveau matériel.